Responsable de l’activité : Aly Sambou & Mariama Maïga

Lieu : Salle des Actes de l’UFR des lettres et Sciences humaines de l’université Gaston Berger de Saint-Louis/Sénégal.

Date : 17 mai 2023

Le séminaire sur les langues africaines : systèmes d’écriture et enseignement/apprentissage s’est tenu le 17 mai 2023 à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis. L’OPA s’est appuyé sur l’expertise du laboratoire RSD « Recherches sociolinguistiques et didactiques » pour la tenue de ce séminaire.

Au nom du Directeur du laboratoire RSD, empêché, Pr. Aly Sambou, Coordonnateur du groupe thématique (GT) Lexicologie, Terminologie et Traduction (LTT) de l’Observation du plurilinguisme africain (OPA) et Secrétaire général du laboratoire RSD, a présidé l’activité. C’était l’occasion pour lui de présenter l’OPA dont relève le GT-LTT. Il a souligné l’intérêt de ce séminaire dans le cadre des activités de l’Observatoire. L’idée d’une organisation conjointe de cette activité montre la convergence d’objectifs à moyen terme propres aux deux entités de recherche. Après avoir rappelé le programme de la journée, Pr Sambou signale la présence dans la salle d’invités de l’université de Boulogne (Italie), actuellement à l’UGB dans le cadre d’une collaboration scientifique et pédagogique avec le master de traduction.

Quatre interventions ont été enregistrées :

1. Langues africaines et systèmes d’écriture

 Cette communication a été prononcée par Ibrahima Sarr, enseignant-chercheur en sociolinguistique au département Langues et cultures africaines de l’UGB

 2. Formation sur l’Alphabet de Synthèse pour l’Afrique (ASA)

Ce système a été créé par le Sénégalais Cheikh Tidiane Thiam qui a opté pour un choix des caractères consonantiques en latin et des voyelles en arabe. L’assemblée a été formée à ce système d’écriture harmonisé. Plusieurs interventions ont suivi cette formation. Pour la plupart, la mise en place d’un système d’écriture transversal à plusieurs langues africaines est aujourd’hui nécessaire pour soutenir les efforts de développement du patrimoine linguistique du continent. D’autres n’ont pas manqué, en revanche, de relever les limites du système ASA, notamment sa vulgarisation auprès de la communauté scientifique et des potentiels utilisateurs.

3. L’enseignement-apprentissage en langues africaines et terminologie

Marcel Dikki-Kidiri en qualité d’expert en terminologie des langues africaines a été choisi comme orateur principal pour ce séminaire scientifique.

4. L’orthographe du wolof

 Sokhna Bao Diop a expliqué les particularités et le comportement de certaines lettres (consonnes ou voyelles) dans les mots et dans le système du wolof.

Télécharger le programme